Zayani T., Pigot H., Le Dorze G., Bier N., Bouchard K., Le Morellec F., Azzi S., Olivares M., Pinard S., Couture M., Levasseur M., Bottari C., Bouchard B., Swaine B., Bouzouane A., Therriault P.-Y., De Loor P., Thépaut A., Le Pévédic B., Carbonneau M., Giroux S.
1er congrès québécois de recherche en adaptation-réadaptation, INTER-REPAR
Année de publication :2015

Pour optimiser la participation sociale des personnes avec traumatisme crânien cérébral (TCC), une ressource d’hébergement alternative a été créée. Des technologies d’assistance y sont développées et implantées progressivement. L’objectif du projet est de concevoir, implanter, et évaluer l’efficacité d’un système de communication technologique visant à améliorer l’indépendance à la préparation de repas pour des personnes avec un TCC grave. Le système de communication traduit des stratégies d’assistance élaborées de façon automatique à partir des actions du résident en utilisant des signaux textuels, visuels ou sonores, ainsi que des interfaces tangibles. Le système de communication communique avec deux systèmes de l’assistant culinaire : 1) supervision: reconnaissance des activités qui se déroulent dans l’appartement, 2) assistance : élaboration des stratégies d’assistance. L’assistant- culinaire sera implanté chez trois résidents. Il y aura évaluation de son efficacité à l’aide de tests d’utilisabilité. Il est anticipé que le système de communication répondra aux besoins de la clientèle TCC lors de la préparation de repas pour leur permettre d’avoir une routine efficace et de compenser certaines difficultés en utilisant des stratégies d’intervention cognitive opérationnalisées par l’assistant culinaire.